Les petits projets aussi ont leurs barrières

Si les gros projets véhiculent d’importants risques de dérive, cela ne signifie pas que les petits ont 100% de chances d’aboutir. Parfois, ils se révèlent même encore plus difficiles à mener. Analyse des 5 principaux freins qui mettent en danger la réalisation de projets de petite ampleur.

On l’a vu dans un précédent article de MyProjectCafe, plus le projet est important, moins il a de chances d’atteindre ses objectifs. Pourtant, les projets plus réduits ne sont pas pour autant plus faciles à mener. Pour cet expert de la gestion de projets, leur réussite est même souvent plus difficile à obtenir, du fait justement de leur caractère non stratégique.

D’une part, on confie rarement un « petit » projet à un chef de projets confirmé. Erreur, selon Michel Operto, ceci forme le principal risque de dérive du projet : sans responsable attitré, les collaborateurs à qui on confie une tâche spécifique ont toutes les chances de passer le projet en queue de leurs priorités à défaut d’un management formel. Dans le même ordre d’idée, si le projet est considéré comme non stratégique par la direction de l’entreprise, il ne faut pas s’attendre à ce que le personnel y accorde beaucoup d’attention. 

D’autre part, un projet peu étendu doit impérativement faire l’objet d’une planification précise, comme tous les projets de l’entreprise. Il est essentiel de ne pas tomber dans le piège de la non planification, sous prétexte que le projet semble « simple », au risque  d’oublier certaines tâches et de provoquer une fois encore le désintérêt des personnes impliquées. Et parallèlement à la planification, des opérations de contrôle doivent également être réalisées, pour les mêmes raisons.

Enfin, il est indispensable de former une équipe, même si ses membres n’y participent qu’à temps partiel et de s’assurer qu’ils comprennent bien les objectifs du projet et qu’ils sont au courant du planning.

Lire l’article

En complément : la présentation d’un ouvrage consacré à la gestion des petits projets et une comparaison (en anglais) des petits et gros projets.

A lire sur MyProjectCafe : « La chaine critique pour tenir compte des dérives comportementales » et « L’essentiel de la gestion de projet : fixer des objectifs ».

 

Crédit photo : © JNT Visual - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.1 (12 votes)