Des dirigeants pas assez agiles ?

D’après une récente étude commandée par VersionOne, les dirigeants d’entreprise connaîtraient mal les méthodes agiles de gestion de projet. Un frein certain à l’expansion de l’agilité, dans la mesure où ces mêmes dirigeants sont en première ligne à la fois en ce qui concerne sa prescription et sa réussite.

Les chiffres sont clairs : l’agilité a le vent en poupe et sa diffusion est en fort développement. Sur 4048 personnes interrogées en 2012, 84% confirment avoir eu recours aux méthodes agiles en 2012, soit 4 points de plus qu’en 2011, et 59% ont placé les méthodes agiles au cœur de leurs projets l’année passée, contre 50% un an plus tôt. Mieux encore pour l’avenir, 83% des répondants prévoient d’intégrer de l’agilité à leurs futurs projets, alors qu’ils n’étaient que 59% à le déclarer l’année précédente.

Mais si les équipes projets sont donc largement gagnées par le concept, il semblerait qu’il en aille autrement des directions d’entreprises. En effet, alors qu’une large majorité (60%) des répondants considère que les dirigeants sont les premiers promoteurs des méthodes agiles dans l’entreprise, ils ne sont que 2% à penser que ces mêmes dirigeants en connaissent véritablement les mécanismes et avantages. Un déficit en forme de hic, dont semble logiquement découler une autre donnée pointée par l’étude : pour 52% des personnes interrogées, le principal obstacle à l’intégration des méthodes agiles serait la difficulté à faire évoluer la culture organisationnelle de l’entreprise. Pour accélérer encore son essor, il semblerait donc que l’agilité doive encore contourner quelques paradoxes…


Lire l’article
http://www.lemagit.fr/technologie/applications/outils-developpement/2013...

En complément
L’intégralité de l’étude (en anglais)
 
A lire sur My Project Café
Convaincre sa hiérarchie des bienfaits d’Agile
3 regards pour dessiner l’agilité de demain
Agile : replacer le client au centre du projet



© triberic - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 (9 votes)