Contrôleur de gestion et manager de projets : l’impossible rencontre ?

Dans l’économie moderne, on gouverne par les chiffres. Si la mesure des activités et le suivi d’indicateurs financiers sont bien sûr essentiels pour analyser une situation économique à un instant « T » et prévoir de futurs développements, le contrôle de gestion et le manager de projets interviennent sur deux temporalités différentes. Décryptage.

« On ne pilote que ce que l’on mesure ». Cette assertion est devenue monnaie courante dans les entreprises, et plus précisément dans les Directions des entreprises ; même s’il est parfois nécessaire de piloter l’intangible, c’est-à-dire ce mesurer ce qui est difficilement mesurable… D’où la volonté des décideurs de réunir dans des tableaux de bord, une foultitude d’indicateurs dont l’analyse permettra de faciliter le pilotage de l’entreprise.

Mais le contrôleur de gestion s’intéresse avant tout à des événements passés. Ce qui est loin d’être le cas du manager de projets qui se situe plutôt dans l’avenir et dans l’anticipation… Comment ces deux profils, devenus des piliers des entreprises modernes, peuvent-ils cohabiter et se comprendre ?

Lire l’article

En complément : un article du Cercle Les Echos sur ce qui est mesurable et ce qui ne l’est pas et un article sur le contrôle de gestion des projets.

A lire sur MyProjectCafe : « L’analyse prédictive au secours de la gestion de projets » et « L’essentiel de la gestion de projets : les indicateurs de suivi de projet ».

 

Crédit photo : © Daniel Zaugg - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.6 (7 votes)