Chef de projets humanitaires

Apparu après la Seconde Guerre Mondiale, le terme « Organisation non gouvernementale » (ONG) désigne toute organisation indépendante d’un état poursuivant des objectifs humanitaires, dans trois domaines principaux : le développement et l’humanitaire, les droits de l’homme et l’environnement. Comme toute organisation, elle gère de multiples projets et recherche donc des chefs de projets présentant des profils variés. Zoom sur le métier de Chef de projets humanitaires.

Le Chef de projets humanitaires est généralement le chef d’orchestre des actions d’une organisation humanitaire dans un pays. En relation étroite avec son ONG, il analyse la situation du pays et des populations qui le composent, pour adapter les missions de terrain : en situation d’urgence, il mène des actions généralement liées à la santé (livraison de médicaments, consultations d’un médecin, rapatriement), et en situation plus stable, il peut initier des programmes de fond (éducation, sensibilisation, prévention, etc.).

 

Un chef de projet avec quelques spécificités

Comme tous les chefs de projets, il pilote une stratégie, gère un budget et des délais, et anime une équipe. Cette dernière, selon les programmes, peut regrouper plus d’une centaine de membres, d’où un réel besoin de suivi de projets. Un bon chef de projets humanitaires requiert donc des compétences pointues dans la gestion et la négociation, ainsi qu’une expérience préalable dans l’humanitaire et une connaissance des problématiques du pays où il est nommé. Le tout dans un contexte souvent inconfortable : pays en crise ou en guerre, catastrophe naturelle, conditions de vie précaires…

 

Les débutants gagnent entre 1500 et 2000€ bruts par mois, pour des missions durant entre 1 et 2 ans. L’expérience accumulée offre au chef de projets humanitaires de nombreuses perspectives, soit dans l’humanitaire, soit dans des secteurs plus traditionnels, car la capacité d’un individu à prendre en charge efficacement une situation d’urgence est très recherchée par les entreprises.

 

Voir la vidéo et lire l’article

 

En complément :

le portrait des profils humanitaires

et le détail d’une formation à la gestion de projets humanitaires

 

A lire sur MyProjectCafe :

« Grands chefs, grands projets » 

et « Du Project Management dans le biberon »

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 (6 votes)