Ces cadres qui ne veulent plus encadrer

Brillantes études. Première expérience. Et une grosse déception. Trop de stress, pas assez de support de la hiérarchie… Le constat est brutal : environ 50% des salariés du privé ne veulent pas devenir cadres. A chaque vague de crise économique, la situation des cadres se complique un peu plus. Entre désapprobation silencieuse et aveuglément volontaire, les managers ne savent plus où donner de la tête. Des constats aux solutions.

Une étude du Centre d’étude et de recherche sur les qualifications (Céreq) publiée en 2009 a jeté un pavé dans la mare : « Devenir cadre ne fait plus rêver », comme le titrait alors le site web de France 5. Ce sont près de 50 % des salariés du privé qui expriment le souhait de ne pas devenir cadre (28% des techniciens, 41 % des agents de maîtrise et contremaîtres et 33% des autres professions intermédiaires, traditionnellement les plus enclines à devenir cadres).

 

Manager ? non merci

Les raisons sont variées : trop d’heures de travail et pas assez de temps libre, trop de pression et pas assez de soutien de la hiérarchie, conservation de l’identité professionnelle et du groupe professionnel originel (abandon du cœur de métier), trop de mobilité, pas assez de formation, des objectifs flous voire absurdes, trop de connexions (smartphone, mails, messagerie instantanée, etc.), manque de sens ou de reconnaissance, etc.  C’est un fait les cadres ont des états d’âme, et pas seulement ceux des entreprises placés sous les feux de la rampe médiatiques du fait de leur propension à délocaliser ou à licencier.

 

Certains cadres choisissent de changer sensiblement de chemin (installation « à son compte »), reprennent des études ou se reconvertissent (assez souvent dans des métiers manuels). D’autres bénéficient d’un accompagnement de leur propre entreprise pour améliorer leurs conditions de travail et leurs compétences, notamment via des formations, ou évoluer différemment au sein de l’entreprise.

 

Lire l’article

 

En complément : des précisions sur le thème d’une consultante interviewée dans le premier article et le dossier du Cereq.

A lire sur MyProjectCafe : « Manager pas cher en période de crise » et « Managers : et si vous vous faisiez noter ? »

 

Bonus musical 

 

© Chlorophylle - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (4 votes)