Bonnes pratiques de management d’une équipe projet internationale

Avec la mondialisation des échanges et la montée en puissance des pays anciennement en voie de développement, les équipes projet s’internationalisent de plus en plus. La prise en compte des différences culturelles des membres de l’équipe est ainsi indispensable.

Ces différences culturelles peuvent être à l’origine d’incompréhensions, qui se révèlent fatales pour la réussite du projet. Par exemple, les pays occidentaux ont généralement adopté un mode de communication assertif, alors que dans les pays asiatiques ou orientaux, ceci peut être considéré comme une grave offense.

La maîtrise de ces différences culturelles conditionne ainsi la réussite du projet. L’auteur de cet article propose trois clés pour éviter de tomber dans les pièges tendus par l’internationalisation des équipes projet : éviter de considérer que ma méthode est la meilleure, ne pas considérer comme acquis le fait que tous les membres de l’équipe me comprennent et privilégier le recrutement de spécialistes maîtrisant une langue commune (généralement l’anglais).

Lire l’article (en anglais) sur le site du Project Management Institute

 

Crédit photo : © saguari - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 3.4 (5 votes)