Agile : au-delà de l’informatique

Si Agile s’est répandu dans les entreprises sous la forme d’une méthodologie permettant d’optimiser le développement informatique, elle dépasse désormais ces frontières pour décloisonner et apporter un souffle nouveau à d’autres domaines, comme par exemple la création de produits. Après Scrum, XP et Lean, ses avatars s’appellent désormais Design Thinking, Lean Startup et Feature Teams. Décryptage collaboratif.

La première cause de l’échec d’un projet est généralement liée à une expression de besoins déficiente ou à une mauvaise interprétation des exigences des utilisateurs. La seconde cause d’échec est souvent liée à des changements d’exigences en cours de projet. Les méthodes agiles, apparues à la fin du siècle dernier, visent à résoudre ces deux problématiques en plaçant le client (ou demandeur) au centre du projet, en l’impliquant dès les premières phases du projet (la collecte des exigences, justement), et en décomposant le projet en plusieurs itérations rapides (sprints).

 

 

Agile : un catalyseur de créativité


Tout d’abord employées pour développer des logiciels ou applications informatiques, les méthodes agiles investissent progressivement d’autres domaines de l’entreprise, comme par exemple aujourd’hui le développement de produits. Pourquoi ? parce que sa capacité de décloisonnement est un formidable catalyseur de créativité. Si les entreprises étaient, dans le passé, organisées en silos peu perméables, dans un monde où la concurrence va toujours plus vite et où le « time-to-market » est devenu un dogme, le mot d’ordre est désormais à la collaboration. Des commerciaux ou des ingénieurs de support autrefois peu concernés par les processus de création, y sont désormais partie prenante de plein droit.

 

Parmi les nouvelles approches de création de produits figurent notamment le Design Thinking, démarche pluridisciplinaire d’innovation née dans les années 50 et reposant sur l’expérience ; le Lean Startup, qui repose sur des processus de validation des concepts, d’expérimentation scientifique et de design itératif ; et la méthode du « Feature Team » (remise au goût du jour par Spotify), qui repose sur des équipes pluridisciplinaires et polyvalentes qui se concentrent sur une seule fonctionnalité.

 

Lire l’article

 

En complément :

Les bénéfices d’une approche Agile combinée à UX (« Expérience Utilisateur »)
et un article sur les Feature Teams.

 

A lire sur MyProjectCafe :

« Projets de recherche : le pari d’Agile »
et « Open Innovation : décloisonner les processus d’innovation »

© Marco2811 - Fotolia.com

Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (7 votes)